1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Allemagne : rester calme malgré la menace

Les jounaux allemands réagissent à l'annonce d'une possible attaque terroriste imminente sur le sol allemand. Le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière a annoncé mercredi le renforcement des mesures de sécurité.

default

La présence policière a été renforcée, comme ici à Cologne

« De Maizière fait peur à l'Allemagne » peut-on lire en première page de la Frankfurter Rundschau. On peut se quereller sur le sens de cette mise en garde lancée par le gouvernement. Celui qui entend que quelque chose pourrait se passer, mais sans avoir aucune idée de quoi précisément et d'où, quand et comment, il se sent plus inquiet que prévenu et en tout cas insuffisamment informé. La mise en garde ne dit rien de l'attitude à adopter lorsque l'on entre dans une rame de train, ou que l'on traverse un aéroport, ou que l'on patiente à la gare.

Innenminister bei Sicherheitskontrollen am Flughafen

La presse salue la sobriété du ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière

Mais la Frunkfurter Rundschau estime que le ministre a eu raison : lorsqu'il existe des preuves concrètes d'un risque d'attentat, ce qui serait le plus grave serait de ne pas prévenir la population.

Thomas de Maizière est le 17e ministre de l'Intérieur de la République fédérale, explique la Süddeutsche Zeitung. Et jusqu'à présent, il s'est montré très différent des ces récents prédécesseurs : pas le genre de ministre à exiger tous les trois jours un durcissement des lois ou à mettre en garde constamment contre des actions terroristes. C'est justement parce que le ministre de Maizière n'appartient pas à la classe des fanfarons, que sa mise en garde contre un attentat imminent est prise au sérieux.

BdT Weihnachtsmarkt in Heidelberg

Cette alerte est lancée alors que la période des marchés de Noël est sur le point de débuter

Ce n'est pas un appel à l'état d'urgence. C'est la prière faite à la population d'accepter le renforcement des contrôles. Mais alors, demande la Süddeutsche Zeitung, que doit faire le citoyen ? Arrêter de prendre l'avion, d'aller à l'opéra ou au cinéma ? Doit-il éviter les transports en commun et l'ouverture du marché de Noël ? Non, ce serait là tomber dans l'hystérie contre laquelle le ministre a mis en garde.

Die Welt estime également que les mots de Thomas de Maizière étaient bien choisis. Clair, sans minimiser le sérieux de la situation, il a conservé son sang-froid et appelé à ne pas tomber d'une inquiétude légitime dans l'hystérie. Ce n'est pas un signe d'insouciance si la vie poursuit son cours normal, même dans une situation dangereuse. Au contraire, c'est un signe de force.

Auteur : Sébastien Martineau
Edition : Philippe Pognan

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !