1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Allemagne: droits de l'Homme sine qua non

Le gouvernement fédéral et le ministère de la coopération économique ont un nouveau concept qui peut se résumer ainsi : plus les droits de l'Homme sont respectés dans un pays et plus ce pays est stable.

default

Des militants allemands des droits de l'Homme à Berlin.

La nouvelle stratégie du gouvernement fédéral tient sur 23 pages. Elle définit un plan d'action jusqu'à 2012, destiné à défendre et promouvoir, également à l'étranger, les droits de l'Homme pour tous les humains sans distinction d'âge, d'origine ou de sexe. Les mots-clefs sont donc ici : égalité des chances et lutte contre toutes les formes de discrimination.

Quoi de neuf?

On pourrait s'étonner de ce papier stratégique : la promotion des droits de l'Homme n'est pas une idée nouvelle en Allemagne, mais Berlin estime qu'ils doivent désormais être systématiquement pris en compte dans la définition des objectifs allemands à l'étranger.

Hans-Jürgen Beerfeltz

Hans-Jürgen Beerfeltz veille au grain.

C'est ce qu'explique Hans-Jürgen Beerfeltz, secrétaire d'Etat au ministère fédéral de la Coopération, le BMZ :

« Nous sommes dans l'obligation – je dis bien l'obligation – de remplir nos engagements dans ce domaine. Si l'on compare les pays d'Afrique sub-saharienne, on voit que ceux qui sont le plus développés sont ceux qui, comme le Ghana, accordent plus de place au respect des droits de l'Homme, de la démocratie, de l'Etat de droit, ceux qui favorisent l'économie de marché. Alors que ceux qui mettent moins l'accent sur ces aspects sont aussi à la traîne économiquement, comme le Soudan, l'Angola ou le Niger, où les droits fondamentaux sont trop peu pris en compte. »

Mise en application


Les instruments mis en œuvre pour assurer la promotion de ces droits par l'Allemagne : le dialogue avec les pays tiers, l'établissement d'un catalogue de critères précis à respecter, l'analyse des conflits, le renforcement de la société civile, la mise en place de structures juridiques indépendantes, la formation pour les organisations présentes sur le terrain et un système de contrôle, si possible en coopération avec les Etats concernés.

Ecoutez ci-dessous la version audio de cet élément.

Auteur: Sandrine Blanchard
Edition: Marie-Ange Pioerron

Audios et vidéos sur le sujet