1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Alice Munro, reine de la nouvelle

La presse allemande commente l'attribution du prix Nobel de littérature à la canadienne Alice Munro mais aussi l'affaire de l'évêque catholique allemand critiqué pour ses dépenses faramineuses.

Alice Munro s'est vu décerner le prix Nobel de littérature

Alice Munro s'est vu décerner le prix Nobel de littérature

Le visage souriant de celle que l'on surnomme « la reine de la nouvelle » apparait en "Une" de tous les journaux ce matin. Alice Munro, 82 ans, canadienne anglophone s'est vu décerner le prix Nobel de littérature. Die tageszeitung titre "la grande dame des histoires courtes", un genre littéraire souvent méprisé se voit enfin récompensé à sa juste valeur, se félicite le journal. Les œuvres d'Alice Munro racontent la vie et les émotions des femmes dans la campagne de la province de l'Ontario au Canada. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, cette fois le choix d'Alice Munro ne fera pas polémique comme ce fut le cas en 2012 lorsque l'écrivain chinois Mo Yan, proche du régime communiste s'est vu récompensé. Le comité Nobel de littérature a, semble -t-il, voulu dépolitiser le débat en mettant en lumière des œuvres qui décrivent avec subtilité et élégance, le bonheur et le malheur humain tout simplement.

Angela Merkel, chef de la CDU s'entretient avec Claudia Roth, représentante des Verts

Angela Merkel, chef de la CDU s'entretient avec Claudia Roth, représentante des Verts

Sur le plan politique en Allemagne, les négociations entre les partis en vue de la formation d'une coalition gouvernementale se poursuivent. La CDU d'Angela Merkel et les Verts réunis hier à Berlin poursuivront leurs "discussions" la semaine prochaine. La Frankfurter Rundschau ne croit pas au scénario d'une coalition entre les conservateurs et les verts tant les points de vue sont encore trop éloignés. Mais Angela Merkel a tout intérêt à laisser planer le doute, une manière de maintenir la pression sur l'autre parti d'opposition avec lequel les négociations d'alliance sont en cours, le SPD.

Die Welt revient sur l'affaire Mgr Tebartz-van Elst, surnommé désormais le prince Evêque de Limburg pour ses dépenses pharaoniques. Le président de la Conférence épiscopale allemande, Robert Zollitsch, a assuré que le cas de l'Evêque sera abordé la semaine prochaine à Rome avec le pape François. Mais quoi qu'il en soit, estime die Welt, cette affaire porte un coup sérieux à l'église catholique allemande. Alors que ces dernières années elle avait déjà considérablement perdu la confiance de nombreux fidèles.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !