Algérie : les non-jeûneurs à la barre | International | DW | 10.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Algérie : les non-jeûneurs à la barre

En Algérie, la période du ramadan a été marquée par l'arrestation de ceux qui n’ont pas observé le jeune. Les associations des droits de l'homme crient au scandale.

default

Un souk à Alger durant le Ramadan

Une dizaine de personnes surprises en train de manger ou boire pendant le ramadan ont été interpellées par la police algérienne. Elles sont désormais poursuivies pour atteinte aux préceptes de l'islam. Ces personnes encourent une peine allant jusqu'à cinq ans de prison. Leur procès prévu pour mercredi a été reporté au 8 novembre prochain. Cette situation est qualifiée de scandale par les associations de défense des droits de l'homme en Algérie.

Ecoutez ci-dessous la réaction de Maitre Zehouane Hocine, président de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme. Il a été joint à Alger par Louis Deubalbet.

Edition : Carine Debrabandère, Cécile Leclerc

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !