1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Brésil 2014

Algérie (Groupe H)

Les Fennecs ont brillamment terminé à la tête de leur groupe de qualification de la zone Afrique avec 5 victoires et une défaite, mais en n'ayant inscrit que 10 buts seulement au total, avec 4 lors d’un seul match.

Écouter l'audio 01:46

Les Fennecs veulent jouer les trouble-fête

Classée 4ème plus grande économie arabe, selon l'Institut international des Finances basé à Washington, l'Algérie, emmenée par le coach Vahid Halilhodzic sera bien présente au Brésil pour sa deuxième participation consécutive à une phase finale de coupe du monde. Elle va livrer son premier match le 26 juin prochain contre la Russie.

Les Fennecs vont à ce mondial avec un atout. Ils ont brillamment terminé à la tête de leur groupe de qualification de la zone Afrique avec 5 victoires et une défaite mais en n'ayant inscrit que 10 buts seulement au total, avec 4 lors d'un seul match.

Les Fennecs prêts à en découdre

Dans ce groupe H, l'Algérie entend donc bien jouer les trouble-fête et se qualifier pour la toute première fois de son histoire pour le second tour d'une coupe du monde.

Les poulains de Vahid Halilhodzic devront donc batailler dur. Eux qui n'avaient pas inscrit le moindre but en 2010 et qui ont quitté la dernière Coupe d'Afrique des Nations dès le premier tour, sans gagner un match. Et nul doute qu'une victoire contre la Corée du Sud suffirait, de toute façon, à satisfaire leurs bouillants supporters.

Les joueurs de la sélection algérienne sont loin d'être des inconnus, une grande partie évoluant en Europe notamment en France ou en Espagne. Il faudra d'ailleurs suivre durant la compétition Sofiane Feghouli, pilier de la sélection, qui joue pour le club ibérique du FC Valence. Il devrait être avec ses partenaires Slimani et Soudani l'un des artisans de la possible réussite offensive de l'attaque des Fennecs.

Après une période électorale mouvementée, avec notamment la candidature controversée du président Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle en avril dernier, les Algériens vont certainement espérer tous se ressouder derrière « leur Fennec national ». Histoire de masquer un tant soit peu le malaise politique et social encore palpable.

Les adversaires du groupe H

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet