1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Alerte pour les droits de l'Homme au Congo

Dans une déclaration publiée mardi, le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale a mis les autoriés en garde contre d'éventuelles exactions.

Écouter l'audio 02:03

"On va tirer à balles reelles, comme c'est le cas chaque fois que le peuple réclame justice !" (Maximilienne Ngo Mbe)

En République du Congo, depuis l'annonce, début octobre, de la tenue du référendum, les manifestions se multiplient. Des partis de l´opposition dénoncent un "coup d'État constitutionnel".

Dans une déclaration publiée hier, le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) a mis les autoriés en garde. Il dénonce les menaces proférées par le procureur de la République à l'encontre des membres des partis de l'opposition, de la société civile et en particulier des membres du REDHAC au Congo Brazzaville.

Ecoutez ci-dessus Maximilienne Ngo Mbe, directrice exécutive du REDHAC

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !