1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Afghanistan - Kosovo - Dopage

Les prises d’otages en Afghanistan sont devenus un sujet quasi-quotidien dans la presse allemande. Les quotidiens évoquent aussi la question du Kosovo, province serbe à majorité albanophone, dont le statut n’a toujours pas été clarifié. Et puis restera-t-il des coureurs cyclistes à l’arrivée du Tour de France ? C’est la question que l’on pourrait se poser face à la multiplication des scandales de dopages, sur lesquels reviennent une fois de plus les journaux.

Le Danois Michael Rasmussen, exclu du Tour de France

Le Danois Michael Rasmussen, exclu du Tour de France

« Menaces, rumeurs et fausse nouvelle en Afghanistan » titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. L’annonce d’une nouvelle prise d’otage, celle d’un reporter allemand du magazine Stern s’est finalement révélée fausse, écrit le journal, il s’agissait en fait d’un journaliste danois, qui a échappé de peu à un enlèvement. Malgré les récentes prises d’otages, le ministre allemand des affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier a mis en garde contre une dramatisation de la situation, estimant que l’Allemagne n’était pas explicitement devenue une nouvelle cible du terrorisme international. Une mise en garde qui n’est pas du goût de la Frankfurter Rundschau. Certes il ne faut pas dramatiser la menace terroriste, mais considérer l’augmentation des attentats-suicides et des enlèvements comme un signe de faiblesse de la part des rebelles, parce qu’ils n’osent pas se confronter directement au gouvernement et à leurs alliés occidentaux, c’est enjoliver la situation.

La Tageszeitung revient sur le statut du Kosovo, qui pourrait bien devenir le sujet d’une éternelle dispute entre la Russie et les Etats-Unis. La province serbe risque en effet de subir les dommages collatéraux de la lutte diplomatique entre Moscou et Washington, qui n’arrivent pas à se mettre d’accord sur des grandes questions comme le bouclier antimissile américain ou la ratification du Traité sur les forces conventionnelles en Europe. Mais sans une résolution du conseil de sécurité, jusque-là bloquée par la Russie, il n’aura pas de stabilité dans la région.

Die Welt estime que l’indignation face au dopage au sein du Tour de France relève de l’hypocrisie. Le public exige des performances surhumaines de la part des athlètes. Quant aux sponsors, ils ne s’intéressent qu’aux coureurs qui restent en tête de course, ce qui n’est visiblement quasiment plus possible sans aide pharmaceutique et sans subterfuges médicaux. « Nous nous sommes dopés », c’est l’aveu de la rédaction de la Tageszeitung. Du chewing-gum à la fraise au cannabis, en passant par la bière, le whisky, la tisane, les cigarettes ou encore le lait de soja, les journalistes de la taz évoquent les substances – pour la plupart légales – qui les aident à tenir bon pour écrire leurs articles.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !