Adieu Horst | Vu d′Allemagne | DW | 01.06.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Adieu Horst

C'est le choc mais aussi, souvent, l'indignation qui domine dans les commentaires des grands quotidiens allemands, au lendemain de la démission fracassante du président Horst Köhler.

default

A l'origine de son départ: la controverse soulevée par une interview dans laquelle il semblait justifier l'engagement militaire de l'Allemagne à l'étranger par la défense de ses intérêts économiques.


"Et tout cela à cause d'une interview", s'exclame la Frankfurter Rundschau. Une interview qui, en soit, n'avait rien de si catastrophique ; qui n'était en tout cas pas suffisante pour condamner, sans autre forme de procès, les connaissances et l'habileté rhétorique de Horst Köhler. Et quand bien même ! poursuit le quotidien. L'ex-président ne s'attend quand même pas sérieusement à ce que l'opinion publique saisisse le sens de sa démission.

Bundeskanzlerin Angela Merkel Rücktritt Horst Köhler

"Je crois que les gens en Allemagne sont très tristes", a estimé Angela Merkel. "Il était le président des gens, des citoyens et des citoyennes".

Une démission que die Welt qualifie de honteuse. Horst Köhler voulait être le président de tous les Allemands, il s'est donné corps et âme afin d'atteindre cet objectif pour finalement admettre qu'il n'était pas à sa place. Sa démission est irréfléchie, estime le journal. Avec le recul, il aurait mieux fait de renoncer à un deuxième mandat.

La Tageszeitung voit dans la démission de Horst Köhler la fin de la coalition de centre-droit. Les libéraux et les conservateurs l'avait porté ensemble au pouvoir. Son départ pourrait sonner le glas du gouvernement et marquer un nouveau départ dans l'Histoire allemande, se réjouit le quotidien.

weltweite Proteste gegen Israel Überfall vor Gaza

Des manifestations ont eu lieu dans le monde entier pour protester contre l'attaque d'Israël

Horst Köhler fait certes la Une des journaux, mais c'est aussi, évidemment, l'opération d'Israël sur la flottille à destination de la bande de Gaza qui préoccupe les éditorialistes. Israël a perdu tout sens de la mesure, écrit la Süddeutsche Zeitung. Pour le journal rien ne justifie les tirs de l'armée israélienne et les victimes. L'attaque sanglante contre cette flottille va isoler encore un peu plus l'Etat hébreu sur la scène internationale. Quelle va être l'attitude d'Israël ? Le pays pourrait prendre le parti de se positionner en victime de la communauté internationale - comme il l'avait fait après l'opération Plomb durci fin 2008 -début 2009. Auquel cas les Etats-Unis et l'Union européenne, seuls amis qu'il reste à l'Etat hébreu, devront peser de tout leur poids pour qu'Israël emprunte un autre chemin.

Auteur: Konstanze von Kotze / Edition: Aude Gensbittel

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !