1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Adhésion de la Turquie à L´union européenne

Dans son rapport dévoilé hier, la commission européenne recommande l´ouverture de négociations avec la Turquie en vue de son adhésion à l´UE. Non sans préalables toutefois car si Ankara remplit certes les conditions en matière de politique, les réformes cependant doivent être consolidées notamment en ce qui concerne le respect des droits de l´homme.

La Turquie un jour peut-être dans l´UE?

La Turquie un jour peut-être dans l´UE?

L´Allemagne abrite la plus grande communauté Turquie en Europe : 2 millions de personnes. Pas étonnant donc que le sujet passionne ici. Et ce sera le cas au moins jusqu´en décembre prochain, à l´heure où les chefs de gouvernements de l´Union européenne devrait avaliser l´ouverture des négociations. Il y a peu de chance que ce ne soit pas le cas, selon la Frankfurter Rundschau qui prédit par ailleurs que les discussions mèneront à un constat : l´adhésion n´est pas la meilleure solution.

Ankara d´ailleurs en est conscient affirme la Tageszeitung de Berlin reprenant les termes d´un politicien Turc : « entre jeter un galet dans l´eau ou un rocher il y a une différence ». La Turquie sait pertinemment que son entrée dans l´union ne peut répondre aux même critères que celle de la Croatie par exemple précise le journal. Et ce malgré son exigence purement réthorique d´être logé à la même enseigne.

L´autre journal berlinois Die Welt s´exprime lui plus catégoriquement. La Turquie n´est pas prête pour une adhésion. La recommandation de Bruxelles pour une ouverture des pourparlers est certes une main tendue vers le postulant. Mais c´est à son tour de jouer. Le premier ministre Erdogan peut s´insurger avec autant de véhémence contre les amendements de l´Union : elle n´a pas besoin de la Turquie. C´est le contraire. C´est Ankara qui est candidat, un candidat qui doit prouver qu´il est apte à rejoindre l´Europe.

L´Europe qui hier a connu un jour noir. Ainsi commente la Frankfurter Allgemeine Zeitung le résultat du rapport de la commission. Le projet historique d´une Europe unifiée, cette vision née dans les années 50 d´un siècle entamé par deux guerres mondiales, à pris fin. Qu´on le veuille, ou que l´on considère que c´est inévitable, au regard d´un monde désormais libéré de la guerre froide. Il faut être franc : il ne s´agit pas d´une ouverture de l´Union Européenne mais bien de sa transformation.

  • Date 07.10.2004
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gH
  • Date 07.10.2004
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gH
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !