1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Accord entre gouvernement et opposition sur la loi sur l'immigration

En Allemagne, le gouvernement et l’opposition sont finalement parvenus à se mettre d’accord sur les grandes lignes de la future loi sur l’immigration. Une loi qui doit permettre d'attirer du personnel qualifié en Allemagne, mais aussi d'expulser des étrangers soupçonnés de terrorisme. Après un débat qui aura duré plusieurs années, les commentaires de la presse allemande expriment de façon unanime un grand soulagement face à cet accord.

Enfin ! écrivent les Lübecker Nachrichten. La dispute interminable sur la loi sur l’immigration touche à sa fin. Il était tout de même grand temps, poursuit le journal de Lübeck, car les partis commençaient à perdre toute crédibilité auprès des citoyens.

Pour la Leipziger Volkszeitung, le mérite de cet accord revient à l’opposition. La raison a fini par prendre le dessus, écrit le journal de Leipzig, si l’Allemagne passe fin juin une loi moderne sur l’immigration, ce ne sera pas parce que le chancelier a fait de ce thème une priorité. Ce sont Angela Merkel et Edmund Stoiber qui ont osé faire un grand pas. Ils ont en effet renoncé à un thème important de leur campagne électorale. Une décision qui au bout du compte joue tout de même en faveur de l’opposition.

Pour la Märkische Allgemeine, avec cet accord sur la loi sur l’immigration, il s’est produit à Berlin une chose que plus personne ne croyait possible : une victoire de la raison. A la fin, la pression était trop grande des deux côtés, poursuit le quotidien de Potsdam, sans accord, le chancelier aurait fait figure d’incapable et l’opposition d’irresponsable. Et aujourd’hui à qui profite le plus ce compromis ? Au pays tout simplement, conclut le journal, à nous tous. Et c’est bien là ce qui est exceptionnel.

La Neue Presse de Hanovre est en revanche mitigée. Il est indéniable que tous les partis ont fait des efforts pour parvenir à cet accord, écrit le journal. Mais il est également indéniable que le message qui émane de cette loi n’est pas des plus positif. Au lieu d’évoquer les travailleurs qualifiés et les jeunes immigrés dynamiques dont le pays a cruellement besoin, on parle essentiellement de terroristes présumés et de potentiels activistes islamistes. Il aurait fallu deux lois distinctes, conclut le journal, une sur l’immigration et une sur la sécurité.

Les attentats de New York et de Madrid ont provoqué un changement de mentalité que les Verts ne peuvent pas ignorer, écrit pour sa part le Neue Osnabrücke Zeitung. C’est pourquoi ils ont finalement accepté de faire de sérieux compromis. En revanche, la décision de l’opposition de renoncer à des mesures de détention préventive pour les étrangers soupçonnés de terrorisme n’est pas de la complaisance : elle était dictée par les principes de l’État de droit. Car selon ces principes, conclut le journal, il est hors de question d’enfermer une personne sur la simple base de soupçons.

  • Date 26.05.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hk
  • Date 26.05.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hk
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !