1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Accord en Irlande du Nord

Rencontre historique hier à Belfast, capitale de la province britannique d’Irlande du Nord : les chefs des deux partis ennemis, les protestants unionistes du DUP et les catholiques nationalistes du Sinn Féin, sont tombés d’accord pour former un gouvernement d’union. Un accord obtenu après de longues années de pression de la part des gouvernements britannique et irlandais. La presse allemande salue ce matin cette étape décisive dans l’histoire de l’Ulster.

Ian Paisley (DUP, protestant) et Gerry Adams (Sinn Féin, catholique) assis côte à côte pour la première fois.

Ian Paisley (DUP, protestant) et Gerry Adams (Sinn Féin, catholique) assis côte à côte pour la première fois.

La Frankfurter Rundschau salue la première rencontre entre Ian Paisley et Gerry Adams, symboles vivants de l’antagonisme entre soif d’hégémonie unioniste et terrorisme républicain. Dans le passé, Paisley cherchait systéma­tiquement à empêcher toute participation des catholiques aux décisions politiques, ainsi que toute forme de contact avec le reste de l’île. En face, Adams et les commandos terroristes de l’IRA fournissaient un prétexte éternel à cette stratégie d’isolation. Maintenant que le mouvement nationaliste a lâché du lest, Paisley ne peut plus continuer à ignorer son ennemi juré. Pour le journal, le pacte gouvernemental conclu entre les deux pôles de la société nord-irlandaise entérine un processus de longue haleine qui commence à porter ses fruits.

Pendant plus de trente ans, rappelle Die Welt, la guerre civile a fait rage dans l’Ulster, même si le gouvernement britannique préfère parler de « troubles ». Plus de 3000 personnes ont perdu la vie dans cette guerre de religion moderne teintée de lutte nationaliste. Neuf ans après l’Accord du Vendredi Saint, le 26 mars 2007 restera dans les annales comme la date marquant la fin véritable du conflit en Irlande du Nord.

L’optimisme est également de mise chez la Kölnische Rundschau : cette fois, les chances de réussite sont grandes car ce ne sont pas des modérés, mais les deux partis jadis représentatifs des positions les plus extrêmes qui viennent de sceller un accord. La Stuttgarter Zeitung ajoute : Paisley et Adams ont le mérite historique d’avoir ramené vers le centre des électeurs traumatisés et méfiants après des années d’affrontements sanglants entre les deux communautés.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la rencontre de Belfast annonce peut-être une nouvelle ère dans la politique nord-irlandaise, et les gouvernements de Londres et de Dublin peuvent se féliciter du résultat de leurs efforts. Pour Tony Blair, c’est même un petit triomphe à quelques mois de son départ de la politique. Et surtout, conclut le journal, les Irlandais du Nord ont fait un progrès décisif : désormais, les désaccords politiques seront portés devant le Parlement et non plus dans la rue, à coup de bombes.

  • Date 27.03.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2h8
  • Date 27.03.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2h8
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !