1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Abuja annonce la mort de 16 islamistes

L'opération armée fait suite à un attentat suicide qui a coûté la vie à 15 personnes dimanche dernier dans une église située dans la ville de Bauchi. L'attentat a été revendiqué par le groupe islamiste Boko Haram.

C'est un colonel de l'armée nigériane qui a confirmé la mort des 16 membres présumés de Boko Haram dans une opération qui a duré de 16 heures à 21 h locales à Maiduguri. Selon des témoins sur place il y aurait eu au moins huit fortes explosions dans la zone où les islamistes s'étaient retranchés avant que les soldats appuyés par des chars n'investissent les lieux et prennent finalement le contrôle de la zone.

Karte Nigeria mit Bundesstaat Borno und der Stadt Maiduguri

Des routes sont restées également bouclées avant et durant toute la durée de l'opération. Un premier bilan donnait une vingtaine de morts côté islamistes alors qu'aucun bilan n'a été fourni concernant les forces de l'ordre. L'on évoque seulement l'assassinat le même jour d'un ancien adjoint de la police, de son chauffeur et de son garde du corps à Kano, toujours dans le nord du Nigeria considéré comme le sanctuaire des islamistes de Boko Haram.

Coopération américano-nigériane

Des discussions ont été ouvertes entre Abuja et Washington pour anéantir le groupe islamiste. Les Etats-Unis, par la voix de William Burns, le numéro deux du département d'Etat, ont annoncé que l'administration Obama est prête à un éventuel partenariat avec l'armée nigériane. Déjà en juillet 2009, Abuja avait lancé une vaste opération contre le groupe islamiste. L'armée nigériane avait réussi à démolir la mosquée qui faisait office de quartier général du groupe et tué par la suite son leader Mohamed Yusuf. L'opération avait coûté la vie à au moins 800 personnes. Mais ces opérations n'ont pas mis fin aux attentats perpétrés par le groupe islamiste.

Auteur : Bob Barry
Edition : Marie Ange Pierron

Archives

Afro-presse

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !