1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Abidjan : la partie est terminée ?

Les forces du président ivoirien reconnu internationalement encerclent Abidjan. Alassane Ouattara appelle Laurent Gbagbo à "partir maintenant", son "intégrité physique" sera préservée s'il se rend.

default

La population a quitté massivement Abidjan ces derniers jours

Le point jeudi à 17 H TU :

Guillaume Soro à déclaré à l'Agence Reuters que Laurent Gbagbo ne resterait plus que deux ou trois heures au pouvoir, et que la partie était terminée. Alassane Ouattara, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale, a promis que "l'intégrité physique" de son rival Laurent Gbagbo serait préservée s'il se rendait.

L'AFP rapporte que la force Licorne (900 hommes) est intervenue à la suite de pillages en zone 4, un quartier sud de la ville où habitent des ressortissants européens, notamment français, et qui abrite de nombreux commerces.

Les forces républicaines sont entrées dans Abidjan

Les combattants pro Ouattara, qui ont lancé une offensive militaire depuis lundi dernier, étaient rentrés à Abidjan jeudi après-midi par la commune de Yopougon, quartier favorable à Laurent Gbagbo, où ils ont libéré tous les prisonniers de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, la MACA. Ils ont ouvert plusieurs fronts à Abidjan avant de prendre le contrôle de plusieurs commissariats et camps militaires. A côté de ces combattants, des badauds se livrent à des actes de pillage. Pendant ce temps, la télévision nationale diffuse des clips vidéo patriotiques.

Marsch von Pro-Ouattara-Kräfte über Abidjan

Les forces républicaines dans la capitale économique Abidjan

Selon le CICR, de nombreux civils sortis très tôt ce jeudi matin sont pris au piège dans les tirs. De source proche du palais du Golf, le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général Kassaraté Edouard, se trouve actuellement à l’hôtel du Golf. Le chef d’Etat major de l’armée fidèle à Laurent Gbagbo, le général Philippe Mangou et sa famille se sont, eux, réfugiés à l’ambassade d’Afrique du Sud. Quant à Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes, il serait en train de négocier un asile politique auprès de l’Angola. De source militaire proche de Laurent Gbagbo, l’armée française en Côte d’Ivoire aurait pris le contrôle de l’aéroport international d’Abidjan.

Apeurées, les populations sont terrées chez elles. La plupart des rues sont désertes. Deux hélicoptères de l’opération des Nations Unies en Côte d’ivoire survolent la ville. Aucun affrontement véritable n’a été signalé, en dehors de quelques tirs sporadiques entendus dans certains quartiers de la capitale. A l’heure qu’il est, personne n’a de nouvelles de Laurent Gbagbo et de son épouse. La situation reste confuse.

Sources: Julien Adayé, AFP, reuters
Edition : Carine Debrabandère

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !