1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

A qui profite la mort de Ben Laden?

La mort d’Oussama Ben Laden fait la Une des journaux du monde entier. Voici un tour d’horizon des commentaires de la presse allemande et, exceptionnellement, de la presse du monde musulman.

default

Ben Laden à la Une de la presse japonaise

Le journal pan arabe Al-Hayat note que Ben Laden est mort au moment même où des révolutions pacifiques ont mis fin aux régimes autoritaires de Tunisie et d'Egypte, et ce, sans participation des islamistes. Ce qui fait dire au journal qu'Al-Qaïda se bat dans le vide, l'organisation a perdu tout contact avec les masses arabes qui luttent désormais pacifiquement !

Le quotidien allemand die tageszeitung affirme au contraire que la mort de Ben Laden ne signifie rien pour Al-Qaïda. L'organisation terroriste va continuer à propager son idéologie meurtrière. En revanche, cela signifie beaucoup pour les Etats-Unis. La mort de Ben Laden a mis fin à l'humiliation des Américains de savoir que le meurtrier du 11 septembre courrait toujours 10 ans après. Et puis, Barack Obama va pouvoir se refaire une carrure sur la scène nationale.

Dossierbild Tod Bin Laden Bild 3

L'ennemi numéro 1 des Américains a été abattu : et maintenant?

Le journal propose d'ailleurs une caricature pour illustrer ses propos. On y voit le président américain qui porte fièrement une pancarte : « Obama a tué Oussama ». Avec un commentaire en dessous : « réélection garantie ». Die tageszeitung poursuit que tout commence pour Barack Obama : va-t-il enfin mettre un terme à la guerre contre le terrorisme lancée en 2001 aux Etats-Unis ? C'est en tous cas ce que lui demande l'ONG Human Rights Watch : en finir avec l'ère post-11 septembre !

De son côté, le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung dénonce la passivité des autorités pakistanaises, car Ben Laden a été retrouvé au cœur d'un quartier militaire, il est clair que les services secrets pakistanais savaient où se cachait le terroriste le plus recherché au monde.

Afghanische Zeitungen Osama Bin Laden

Les journaux afghans titrent sur la mort de Ben Laden

Mais, poursuit la F.A.Z., le Pakistan est à la fois une partie de la solution et une partie du problème de l'islamisme radical. Islamabad doit pourtant se décider : sympathiser avec des terroristes ne peut que déstabiliser le pays. La paix ne s'installera en Afghanistan, le pays voisin, qu'après une lutte acharnée contre Al-Qaïda et les taliban basés au Pakistan.

A propos de l'Afghanistan justement : le quotidien afghan Aschte Sobh critique les scènes de liesse observées dans les pays occidentaux à l'annonce de la mort de Ben Laden. « Justice est faite » a proclamé Barack Obama. Pour le journal, les Occidentaux croient que le monde est enfin plus sûr. Mais pour nous, Afghans, poursuit-il, nous ne parlerons de justice que lorsque le terrorisme aura disparu de notre pays. Et d'ici là, nous ne pouvons pas parler de monde plus sûr !

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !