1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

A quand la paix au Proche-Orient?

Au lendemain du meurtre de quatre rabbins et d'un policier par deux Palestiniens dans une synagogue de Jérusalem, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a promis de réagir "d'une main de fer".

default

L'Esplanade des Mosquées ou le Mont du Temple à Jérusalem

Ces derniers mois déjà, la tension s'était accrue dans les secteurs arabes de Jérusalem-Est avec le conflit sur l'accès à l'esplanade des Mosquées où des affrontements ont lieu pratiquement chaque nuit entre manifestants palestiniens et policiers israéliens. En Allemagne, la presse se fait l'écho de cette situation délétère.

La Süddeutsche Zeitung constate que plus "les victimes sont sans défense, plus grande est la colère, plus le lieu d'un attentat est un lieu sacré et plus la soif de vengeance est forte. Nul besoin d'être prophète pour prédire que l'attaque sur la synagogue à Jérusalem, entraînera d'autres actes de violence. C'est exactement ce que veulent les terroristes, c'est dans leur logique. Mais, s'interroge le journal, pourquoi n'y a-t-il personne pour contrer ce calcul meurtrier ? Depuis le dernier échec des négociations de paix, les dirigeants, Israéliens comme Palestiniens, se concentrent uniquement sur les moyens d'aggraver la situation, critique la Süddeutsche Zeitung. D'abord la guerre de Gaza, l'été dernier, puis l'escalade de la violence à Jérusalem, suivie comme toujours d'accusations mutuelles, avec, en plus maintenant, tous les ingrédients pour une guerre de religions".

Palästina Proteste Jerusalem Westjordanland 14.11.2014

Affrontements quotidiens entre manifestants palestiniens et soldats israéliens

Résoudre un jour le problème israélo-palestinien ?

" On ne peut songer un instant à une reprise du processus de paix dans ces conditions , affirme la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le président des Palestiniens Mahmoud Abbas est toujours empêtré dans une guerre fratricide non déclarée avec le Hamas, qui célèbre le dernier attentat , et du côté du gouvernement israélien , on n'est pas prêt à faire des concessions sur la politique de construction dans les colonies juives de Cisjordanie. "

Les efforts internationaux peu prometteurs

Les Etats Unis, en la personne de leur Secrétaire d'Etat John Kerry, n'ont pas réussi à détendre la situation. Et depuis des années, les Européens espèrent cacher leur impuissance à agir dans la région par de nombreux voyages au Proche Orient, relève le quotidien Die Welt. En fait, ils savent pertinemment qu'ils ne peuvent rien, absolument rien changer.

Israel zerstört ein

Maison palestinienne détruite ce mercredi par l'armée israélienne

Ce n'est pas demain qu'il y aura la paix au Proche-Orient, et cela n'est pas dû seulement aux Israéliens ou seulement aux Palestiniens, mais bien aux deux parties. Israéliens et Palestiniens ne sont actuellement pas intéressés par la paix, estime Die Welt.

En visite dans la région, la Haute Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique extérieure, Federica Mogherini, a encore une fois appelé à une reprise du processus de paix.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !