1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

A New York, la Syrie fait débat

Cette nouvelle réunion internationale sur la Syrie se déroule à New York, alors qu'en même temps à l'ONU, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité peinent à s'entendre sur un projet de résolution.

New York Syrien-Konferenz

Conférence internationale sur la Syrie au Palace Hotel à Manhattan, New York

Les pays membres du groupe international de soutien à la Syrie, dont la Russie, les Etats-Unis, la France, l'Allemagne et l'Arabie Saoudite, sont réunis aujourd'hui à New York. Dans le même temps, le Conseil de Sécurité de l'ONU discute d'un projet de résolution pour le processus de paix en Syrie. Des désaccords persistent entre les pays.

New York Syrien-Konferenz Kerry Lawrow

Les chefs de la diplomatie américaine John Kerry et russe Serguei Lavrov , côte à côte pour parler de l'avenir de la Syrie

Une feuille de route pour la résolution de la crise syrienne a été établie lors de la précédente réunion des pays en novembre dernier. Mais le plus gros point de désaccord entre les parties reste le sort réservé à Bachar Al-Assad. La Russie est une alliée de longue date du régime syrien et veut l'inclure dans la transition politique. Mais pour la Chancelière allemande Angela Merkel, il n'y a pas de solution à long terme avec Bachar Al-Assad. Un point de vue qui est partagé par plusieurs pays, dont l'Arabie Saoudite. Pour arriver à un compromis, le départ du dirigeant syrien pourrait cependant être remis à plus tard.

Parallèlement, le projet de résolution discuté aujourd'hui par le Conseil de Sécurité prévoit, entre autres, la formation d'un gouvernement d'union nationale syrien dans les six mois. Et aussi l'instauration d'un cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire. Cependant ce cessez-le-feu ne s'appliquerait pas au groupe "Etat Islamique" ni à d'autres groupes armés comme le front Al-Nosra.

UN-Sicherheitsrat Resolution zu Syrien Chemiewaffen 27.09.2013

Séance du Conseil de Sécurité des Nations unies à New York

Si les différentes parties à New York réussissent à s'entendre, les négociations de paix pourraient commencer dès janvier. Réunie la semaine dernière en Arabie Saoudite, une centaine de groupes de l''opposition syrienne ont également accepté de négocier avec le régime de Damas.

Le porte-parole américain du département d'Etat John Kirby a aujourd'hui reconnu que le sort d'Assad ne figurerait pas dans le communiqué publié après les réunions.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !