1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

A Melilla les migrants affrontent tous les dangers

Les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla sont régulièrement prises d'assaut par des migrants. Au péril de leur vie, ils essayent d'entrer illégalement en Europe. Ils seraient 40 000 en attente au Maroc.

Des migrants ont réussi à franchir la frontière Europe-Afrique à Melilla. Ils s'entassent dans des centres d'hebergement

Des migrants ont réussi à franchir la frontière Europe-Afrique à Melilla. Ils s'entassent dans des centres d'hebergement

Environ 800 migrants ont essayé il y a cinq jours de franchir la frontière qui sépare le Maroc de la ville enclave espagnole de Melilla.

Une centaine de migrants pied nus dans le centre d'hébergement de Melilla

Une centaine de migrants pied nus dans le centre d'hébergement de Melilla

Il s'agit d'un triple grillage de six mètres de haut et de barbelés tranchants. Dissuadés par une forte présence policière, ils ont essayé de lancer des assauts à plusieurs endroits en même temps. Résultat : seule une dizaine d'entre eux ont pu pénétrer dans la ville. Les autres sont restés perchés au sommet du grillage, avant de redescendre du côté marocain. Un scénario à répétition, qui avait été tenté par un millier de migrants quelques jours avant. Sans succès. Notre correspondant Alexander Göbel a pu rencontrer un de ces migrants, Jeremy venu du Tchad. Après deux ans de vaines tentative, les bras balafrés par les grillages, il a réussi à passer. Jeremy est aujourd'hui au centre d'accueil CETI. Il a au moins de quoi manger, un toit sur la tête et apprend l'espagnol.

Peu d'espoir pour les migrants

Avec un chômage trés élevé l'Espagne n'est pas l'Eldorado dont rêvent les migrants

Avec un chômage trés élevé l'Espagne n'est pas l'Eldorado dont rêvent les migrants

Même si les chiffres du ministère de l'intérieur espagnol sont un peu gonflés les centres d'accueil gouvernementaux sont débordés. A Melilla le centre héberge environ 1800 personnes pour 480 places. Les présidents des deux villes autonomes de Ceuta et Melilla - seule frontière terrestre entre l'Europe et l'Afrique - ont lancé un appel à l'Union européenne pour qu'elle les aide à lutter contre l'immigration clandestine. Un appel relayé par le gouvernement espagnol. Après la mort début février de 15 migrants noyés en tentant de gagner le littoral de Ceuta, une réunion sur les droits des migrants doit se tenir en avril. La police avait tiré des balles en caoutchouc. Reste que c'est en Afrique même qu'il faut mettre en garde : les migrants mettent leur vie en danger. Avec au bout du compte, peu d'espoir : l'Espagne et le Maroc ont un taux de chômage très élevé et peu de place de travail à offrir.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !