1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

A Maradi, la peur de Boko Haram

La ville de Maradi au Niger est située près de la frontière avec le Nigeria. Depuis les incursions de la secte islamiste dans la ville de Diffa, en territoire nigérien, les habitants craignent des violences. Reportage.

Écouter l'audio 02:01

"Au Niger, nous ne connaissons pas ces choses, c’est nouveau pour nous" (une habitante de Maradi)

Hier, le président Mahamadou Issoufou a appelé à la "mobilisation générale" des Nigériens contre les islamistes de Boko Haram. Il a aussi demandé aux jeunes, "notamment de la région de Diffa", dans le sud-est du pays, de "ne pas tomber dans le piège de la propagande" de la secte.

Après les attaques de Boko Haram dans la ville de Diffa, au bord du lac Tchad, la population fuit massivement vers les villes de Zinder et Maradi, plus à l’ouest. L’écho des combats arrive même jusqu’à Maradi, encore plus à l'ouest mais à seulement 50 kilomètres de la frontière avec le Nigeria. Ici aussi, l’inquiétude de la population grandit. Ecoutez le reportage de notre correspondant Ali Abdou.

Pendant ce temps, à Maradi, les habitants commencent à craindre de voir déferler chez eux aussi les membres du groupe islamiste.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !