A l′est du nouveau ... ou pas | Vu d′Allemagne | DW | 18.11.2013
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

A l'est du nouveau ... ou pas

Sujets variés à la Une de la presse ce lundi : les négociations sur le climat à Varsovie, le rapport annuel sur la réunification allemande et des manifestations contre des demandeurs d'asile .

default

Manifestation de sympathisants d'extrême droite à Schneeberg en Saxe

C'est déjà la troisième fois qu'ils défilent dans les rues de Schneeberg, petite ville dans l'est de l'Allemagne, contre la présence de 250 demandeurs d'asile, note die Tagezseitung. Une marche habilement orchestrée par le NPD qui tente déjà de rallier des voix en vue des élections régionales de 2014. Ce samedi, les sympathisants du parti d'extrême droite n'étaient cependant pas les seuls à descendre dans la rue. Il y avait aussi tous ceux qui se sentent instrumentalisés par le NPD et ils sont de plus en plus nombreux. Le journal salue par ailleurs la mobilisation, certes tardive, mais décidée de la CDU, au pouvoir dans la région. Contraint par le NPD de faire campagne avant l'heure, le parti conservateur a enfin décidé d'entrer en guerre contre les néonazis.

"A l'est, du nouveau"

C'est le titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui revient sur le rapport qui sera publié mercredi prochain par le gouvernement et qui dresse un bilan de la réunification. Près de 25 ans après la fin de la RDA, les traces de la division de l'Allemagne sont certes toujours visibles mais l'ex-Allemagne de l'Est a aussi accompli de nets progrès. Le journal relève par exemple que l'écart entre les salaires se réduit, que le taux de natalité remonte et que de moins en moins de jeunes quittent l'est pour s'installer à l'ouest. A noter aussi que le rapport ne parle plus des "nouveaux Länder" pour désigner la Saxe ou la Thuringe.

Le modèle allemand

Direction Varsovie avec la Süddeutsche Zeitung qui est tout sauf optimiste concernant les négociations sur le climat qui se terminent à la fin de la semaine. Le Japon, l'Australie, le Canada : tous ces Etats revoient leurs ambitions climatiques à la baisse. Pour le journal, ces revers sont le plus souvent liés à un changement de gouvernement et à un manque de volonté. Plutôt que de restructurer leur approvisionnement en énergie, ils préfèrent choisir l'option du statu quo qui leur paraît économiquement moins risquée. Dans ce contexte, il est d'autant plus important que le futur gouvernement allemand garde le cap et qu'il continue d'être un modèle en matière de politique climatique. Car au-delà du Japon, de l'Australie, du Canada, il y a une série d'autres Etats qui ne se laissent pas déconcerter et qui poursuivent leur tournant énergétique : la Chine par exemple mais aussi le Mexique, le Brésil ou la Corée du Sud. L'Allemagne est pour beaucoup d'entre eux un exemple qui marche. Pourvu que cela dure.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !