1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

A Kidal, une campagne "sans entrave"?

L'apparition du nouveau gouverneur Adama Kamissoko à Kidal aura été de courte durée. La ville est toujours aux mains du MNLA. La présidentielle pourra-t-elle y avoir lieu sans encombre ? Oui, affirme Badié Hima, du NDI.

default

La délégation du MNLA à Ouagadougou, en juin 2013

Le colonel Adama Kamissoko, nommé par les autorités de Bamako pour représenter l'Etat dans cette ville du nord toujours aux mains du MNLA, est reparti quelques heures seulement après son arrivée.

Des "tensions" à Kidal

Le gouverneur de Kidal a fait part de "tensions" dans la ville et de la présence de "groupes armés" dans les locaux du gouvernorat. Avant de repartir, le gouverneur a promis de revenir et des cadres de l'administration centrale, eux, seraient restés sur place pour préparer le premier tour de la présidentielle, prévu le 28 juillet.

La campagne dans le Nord

Où en est la campagne dans le nord, le vote pourra-t-il avoir lieu dans un peu plus de deux semaines? Badié Hima se veut optimiste. Il est directeur résident à Bamako du National Democratic Institute à Bamako, une association américaine qui dispense des formations aux acteurs politiques maliens et observe le déroulement de la campagne électorale puis du scrutin. Il déclare, au micro de la DW :

" Nous n’avons aucun doute [sur la tenue du scrutin aussi à Kidal]. Parce que des deux parties prenantes des accords de Ouagadougou, aucune partie n’a dénoncé les accords. De part et d’autres – que ce soit le gouvernement malien ou les signataires membres du MNLA – la disposition d’esprit reste effective pour que chacune des deux parties respecte les accords et que l’élection soit effective à Kidal et dans toute la région nord. Il y a un apaisement et nous pensons que cela ne sera pas une entrave à la tenue de l’élection le 28 juillet à Kidal."

Ecoutez en cliquant ici l'interview complète avec Badié Hima, du NDI.


La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !