1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

A Jérusalem, la peur et la violence sont omniprésentes

Les réactions rigoureuses du gouvernement israélien face à la poursuite des attentats individuels perpétrés à l'arme blanche par des Palestiniens à Jérusalem font l'objet de nombreux commentaires.

"Alors que l'angoisse de subir une attaque terroriste se répand parmi les Israéliens, des „checkpoints“ sont mis en place pour contrôler les accès aux quartiers arabes, comme en Cisjordanie, constate la Frankfurter Rundschau.

Israel Jerusalem Angriff Damaskus-Tor

Des policiers israéliens évacuent le corps d'un Palestinien abattu après avoir attaqué des passants à Jérusalem le 14 octobre

Une mesure qui semble plausible. Plus de 80% des auteurs d'attaque à l'arme blanche qui tiennent Israel en haleine depuis le début du mois, venaient de Jérusalem-Est. Mais croire que des attentats seraient évités au moyen de blocus ou de sanctions pénales renforcées, c'est une illusion !", conclut le quotidien de Francfort.

"Soudain Jérusalem est divisée", relève la Süddeutsche Zeitung. "Dans la partie ouest et partout où vit la population juive, la liberté de mouvement existe. Dans la partie orientale, les quartiers arabes, eux, sont quasiment verrouillés et contrôlés. Certes, personne ne peut reprocher au gouvernement israélien de vouloir protéger sa population avec tous les moyens possibles face à ces attaques au couteau et autres agressions lâches et imprévisibles.

Israel Jerusalem Altstadt

Vue sur les toits de la Vieille ville de Jérusalem

Mais ce verrouillage paraît peu praticable, car dans le dédale de rues et de ruelles de la ville, même des forces de sécurité renforcées ne peuvent contrôler chaque coin, chaque chemin détourné. Un tel verrouillage risque même d'être contreproductif et de faire monter encore d'un cran la colère du côté palestinien, estime la Süddeutsche qui conclut que le meilleur remède serait "le dialogue et non la séparation !"

Autre thème : l'Allemagne face à la migration

Deutschland Bundestag Asylrechtsänderung Gregor Gysi

Le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand à Berlin

Le Bundestag, la Chambre basse du Parlement allemand à Berlin a donné le feu vert à un projet de loi destiné à accélérer l'examen des demandes d'asile et permettre l'expulsion plus rapide des migrants économiques.

Le journal Straubinger Tageblatt salue le paquet de mesures prévues: "Pas d'incitations pour ceux qui demandent l'asile en Allemagne pour de seules raisons économiques et une intégration rapide et de manière non bureaucratique pour les migrants qui viennent de pays où ils sont réellement persécutés. Seule cette double stratégie, - rigueur d'un côté et culture d'accueil de l'autre- peuvent garantir que l'Allemagne ne sera pas submergée par l'afflux de réfugiés, prétendus ou véritables. Le paquet de lois du gouvernement fédéral est un premier pas timide pour atteindre ce but.

Berlin Bundestag Angela Merkel Rede Flüchtlinge

Angela Merkel lors du débat sur la migration au Bundestag le 15 octobre

Ceux qui en doutent encore, dans l'opposition comme au sein du parti social -démocrate, partenaire des conservateurs à Berlin, doivent enfin l'admettre !", estime le quotidien.

Le journal Die Welt se demande jusqu'où le droit à l'asile en Allemagne peut être modifié: "Naturellement le droit individuel à l'asile peut être amendé par les deux chambres du Parlement, Bundestag et Bundesrat (Chambre basse et Chambre haute) – pour la simple raison que si le flux des migrants devait se poursuivre au rythme et à l'échelle actuels, un fonctionnement normal des Länder, (les Etats régionaux) risque de ne plus être possible.

Deutschland Gewalt in Flüchtlingsunterkunft Hamburg-Bergedorf

Un ancien magasin de bricolage transformé en centre d'accueil pour migrants à Hambourg

Le droit fondamental à l'asile et la convention des réfugiés sont des instruments très importants, conclut l'éditorialiste, mais on doit aussi préserver la confiance des Allemands en leur capacité d'accorder, de manière fiable, une protection à ceux qui en ont besoin "...

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !