1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

A bout de souffle... avec l'asthme

Sensation d'essouflement, toux sèche et sifflement... Voilà les symptômes de l'asthme. Une maladie qui peut affecter les enfants. Dans cette édition aussi la menace des particules fines pour les poumons.

L'asthme, une maladie invalidante, qu'il faut diagnostiquer et soigner, surtout chez les enfants

L'asthme, une maladie invalidante, qu'il faut diagnostiquer et soigner, surtout chez les enfants

L'asthme, cette maladie chronique qui se caractérise par la difficulté de respirer, affecte les adultes mais aussi les enfants car ils évoluent souvent dans un environnement propice au développement de la maladie. Environ 11% des enfants mauriciens en souffrirait mais nombre de parents ne seraient pas conscients de l'importance d'un suivi régulier et de la nécessité de prendre le traitement au sérieux, c'est ce que montre le reportage à l'île Maurice de notre correspondant Nasseem Ackbarally.

Menace venue du ciel

Faut-il se méfier de l'air que nous respirons? Et bien oui... car on y retrouve des particules en suspension, toxiques pour l'homme. Il en existe plusieurs sortes : des « grosses particules » mais aussi des particules fines – et ce sont elles les plus dangereuses. Pourquoi ? Parce que les grosses particules se déposent rapidement à cause de leur poids. Les particules fines, elles, peuvent rester en suspension dans l'air très longtemps et se loger ensuite profondément dans nos poumons. En Allemagne, une étude vient de provoquer un choc: des dizaines de milliers d'années de vie seraient perdues par an en Allemagne et dans les pays voisins, à cause des particules fines émises par les centrales à charbon. Cette étude a été réalisée par un Institut spécialisé de l'université de Stuttgart. Mais les centrales à charbon ne sont pas les seules à l'origine des émissions de particules fines dangereuses, comme l'explique l'auteur de cette étude le Professeur Rainer Friedrich au micro de notre confrère Gero Rueter. « Pour l'instant nous ne pouvons pas dire si telle ou telle particule chimique est plus toxique qu'une autre. C'est-à-dire que nous partons de la définition de l'OMS à savoir que les particules issues des centrales à charbon sont tout aussi toxiques que celles du chauffage au bois ou de la circulation routière… » Asthme, bronchite, accidents cardio-vasculaires et jusqu'au cancer du poumon…autant de pathologies provoquées par l'inhalation de particules fines.

Malade de l'austérité

Peut-on tomber malade pour cause d'économie budgétaire? C’est en tous cas le constat que viennent de faire deux chercheurs, l’un de l’université d’Oxford en Grande Bretagne, l’autre de l’université de Stanford aux USA. Tous deux ont constaté, au terme d’une étude menée sur une dizaine d’années, que plus de 10 000 suicides et jusqu’à un million de cas de dépression peuvent être liés à la crise économique et à l’austérité qui s’en est suivie en Europe et en Amérique du nord… Par ailleurs, en Grèce, la baisse du budget consacré à la prévention du virus VIH a conduit à une explosion de 200% du taux de prévalence du sida en 2011. Un constat à ajouter au débat en cours sur l'austérité.

Écouter l'audio 12:29

"L'asthme est la première maladie chronique de l'enfant"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet