1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

8500 emplois supprimés chez Mercedes

Le nombre de licenciements au sein de la filiale Mercedes du constructeur automobile DaimlerChrysler est plus important que prévu. 8500 à 9000 emplois seront supprimés en Allemagne dans les douze prochains mois. Le patron du groupe a annoncé aux employés que ces suppressions auront lieu sous la forme de départs volontaires et en préretraite. Un accord passé avec les syndicats protège en effet le personnel de licenciements secs jusqu’en 2012.

default

« La bourse fête les suppressions d’emploi », un titre de Die Welt qui reflète aussi la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le quotidien de Francfort revient sur la hausse, de plus 3,6% en quelques heures, du cours de l’action DaimlerChrysler. Une hausse qui a immédiatement suivi l’annonce du plan de restructuration, mais qui serait liée aussi, selon la FAZ, au changement de cheval de porteurs qui ont retiré leurs billes de Volkswagen suite à son rachat partiel par Porsche.

La tageszeitung rappelle que par le biais de ce plan de restructuration, dont le coût est estimé à plusieurs milliers de millions d’euros, Mercedes espère augmenter ses bénéfices de 3 milliards et demi en trois ans. En plus des incitations au départ, relève la taz, le constructeur a l’intention d’envoyer, selon les besoins, chaque ouvrier dans n’importe quelle usine de production allemande. C’est-à-dire que les ouvriers deviendront « volants », sans usine de rattachement.

La Frankfurter Rundschau évoque l’argument avancé par les chefs du groupe : il s’agit de faire des économies pour garantir la production en Allemagne.

Même les places chez les Mercedes sont menacées, ce qui semblait sûr ne l’est plus. La Süddeutsche Zeitung ironise sur l’euphorie des constructeurs automobiles allemands en pleine autocélébration, au Salon de l’automobile il y a quelques jours. Aujourd’hui, les mauvaises nouvelles se succèdent coup sur coup. Chez Volkswagen, le maintien de la production en Allemagne du dernier modèle tous terrains a été obtenu au prix d’une révision des accords tarifaires avantageux de l’entreprise. Maintenant, on apprend que les coupes dans le personnel de Mercedes seront plus importantes que prévu. Et l’accord de garantie contre les licenciements n’empêche pas l’entreprise de supprimer des emplois.

  • Date 29.09.2005
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9cT
  • Date 29.09.2005
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9cT
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !