1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

75 000 enfants en danger de mort au Nigéria

Plus de 14 millions de personnes vivant dans le nord-est du Nigéria ont besoin d’une assistance humanitaire. Si rien n’est fait, 75 000 enfants risquent de mourir de faim dans les prochains mois.

Écouter l'audio 01:21

"Plus de 400.000 enfants souffrent de malnutrition" (Peter Lundberg)

La situation humanitaire au nord du Nigéria, où le groupe Boko Haram sévit, est alarmante. Plus de 14 millions de personnes vivant au Nord-est du pays  ont besoin d’une assistance humanitaire. Près de 6 millions de personnes vivent dans l'insécurité alimentaire, et si rien n’est fait, 75 000 enfants risquent de mourir de faim dans les prochains mois, selon Peter Lundberg, coordonnateur des affaires humanitaires des Nations Unies au Nigéria:


"La situation est très critique. C’est une crise qui découle du conflit actuel dans le Nord. Mais la situation s’est  transformée en une crise alimentaire et nutritionnelle. Nous avons identifié plus de 400.000 enfants  qui souffrent de malnutrition. 75.000 d’entre eux vont probablement mourir dans les prochains mois si nous ne leur portons pas assistance dès que possible."

Le représentant de l’ONU espère que le soutien de la communauté internationale ne va pas tarder afin d’éviter que la crise s'aggrave. Le nord du Nigéria est en proie à un conflit armé entre les islamistes de  Boko Haram et les forces gouvernementales. Ces batailles, à en croire Peter Lundberg, ont envenimé la situation économique et humanitaire. 

"Le conflit qui oppose les groupes armés et les forces de sécurité nigérianes explique pourquoi les agriculteurs nigérians ne peuvent pas cultiver  pour la troisième année. Nous avons environ  1,8 millions de déplacés internes qui ont été forcés de quitter leurs maisons et leurs terres. L’économie locale a beaucoup souffert du conflit, parce que les paysans n’ont pas pu subvenir à leurs besoins."

Lundi, l’organisation Save the Children a révélé que 200 enfants risquent de mourir de faim, chaque jour, dans le nord-est du Nigeria. Et selon l'ONG, les chiffres pourraient être "pires dans les régions qui sont toujours inaccessibles à cause de l'insécurité".

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !