7 décembre 1970: Willy Brandt à Varsovie | Allemagne | DW | 07.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

7 décembre 1970: Willy Brandt à Varsovie

Le président allemand Christian Wulff est en Pologne aujourd'hui. Cette visite intervient exactement quarante ans après le geste historique du chancelier Willy Brandt, c'était le 7 décembre 1970

default

Génuflexion historique

C'était donc il y a quarante ans. Lors d'une visite officielle en Pologne, Willy Brandt se rend au monument à la mémoire de l'insurrection du ghetto de Varsovie en 1943. Il y dépose une gerbe de fleurs, recule de quelque pas et sans crier gare, tombe à genoux. L'image du chancelier allemand se recueillant devant le mémorial fait le tour du monde. Egon Bahr est à l'époque un proche conseiller de Willy Brandt. Il se souvient :

Deutschland Polen 40 Jahre Kniefall

Willy Brandt et le Premier ministre polonais Józef Cyrankiewicz


"J'ai dû prendre sur moi - j'étais très troublé - pour au moins lui dire "dis-donc, là tu as fait fort". Et il a répondu "j'ai eu tout d'un coup le sentiment que déposer une gerbe de fleurs ne suffisait pas. Ce fut l'inspiration d'un moment"

Egon Bahr est aussi l'un des principaux artisans de la "Ostpolitik", si emblématique de la politique étrangère de Willy Brandt. La Ostpolitik c'est cette volonté de rapprochement de l'Allemagne de l'Ouest avec l'Allemagne de l'Est et plus largement avec l'Union des Républiques socialistes soviétiques, dont la Pologne fait partie. Ainsi, l'objectif premier de la visite de Willy Brandt en décembre 1970 est, non pas de s'agenouiller devant le mémorial, mais bien davantage de signer le traité de Varsovie. Avec ce texte, la République fédérale d'Allemagne reconnaît pour la première fois l'intégrité territoriale de la Pologne. Un quart de siècle après la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce 7 décembre est le point de départ de nouvelles relations entre les deux pays. Robert Traba, historien polonais :

Wulff in Polen

Christian Wulff devant le mémorial de Varsovie

"La visite de décembre 1970 constitue à bien des égards une apogée de l'Ostpolitik. Bien sûr, il était avant tout question des relations entre les deux Allemagne, mais cette question passait forcément par la normalisation des relations avec la Pologne et l'Union soviétique. Pour la Pologne, ce traité a été d'une importance énorme et la génuflexion, fut en quelque sorte la cerise sur le gâteau. Ce geste est devenu le symbole de la réconciliation en Europe, entre l'Ouest et l'Est, entre l'Allemagne et la Pologne"

Quarante ans plus tard, c'est au tour de Christian Wulff de rendre visite à son homologue polonais Bronislaw Komorowski, avec la même intention : un nouveau départ dans les relations germano-polonaises.

Auteur : Konstanze von Kotze
Edition : Sébastien Martineau