50 ans de la RCA : ″tout est à refaire″ | Dossier | DW | 08.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

50 ans de la RCA : "tout est à refaire"

La République centrafricaine a fêté les 50 ans de son indépendance le 1er décembre dernier, jour de la fête nationale. L'occasion de faire un bilan pour un journaliste centrafricain. Et de livrer quelques notes d'espoir.

default

Mémorial sur la place de l'indépendance, à Bouar (Ouest de la RCA)

La République centrafricaine a accédé à la souveraineté le 13 août 1960. La fête nationale centrafricaine est toutefois célébrée le 1er décembre, en souvenir de la proclamation de la RCA par Barthélémy Boganda. C'était en 1958, l'Oubangui-Chari disparaissait.

Mais l'euphorie n'aura été que de courte durée : le futur empereur Bokassa prend le pouvoir en 1965 et y reste jusqu'en 1979. Depuis, l'Etat centrafricain semble avoir bien du mal à se reconstruire. 50 ans après, de nombreux experts parlent encore d'un Etat-fantôme.

Cécile Leclerc a demandé à Jean-Ignace Manengou de dresser un état des lieux de la situation de son pays. Il est prêtre mais aussi journaliste et président de l'association des radios communautaires de la République centrafricaine. Ecoutez son analyse ci-dessous.

Edition : Mireille Dronne

Audios et vidéos sur le sujet