1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

45 médailles olympiques pour les nations africaines

Les XXXIèmes Jeux Olympiques de l'ère moderne se sont achevés cette nuit à Rio de Janeiro. La grosse performance du weekend est à mettre au crédit de l'Ivoirien Cheick Sallah Cissé, médaillé d'or en taekwondo.

Vendredi, Cheick Sallah Cissé a ramené la toute première médaille d'or de l'histoire de la Côte d'Ivoire. Une médaille d'or décrochée en taekwondo, suite à sa victoire face au Britannique Lutalo Muhammad, dans la catégorie des -80kg. La Côte d'Ivoire en fête, puisque chez les dames, il y a aussi eu une médaille ivoirienne. Une médaille de bronze, et elle est pour Ruth Gbagbi, dans la catégorie des -67kg. L'Afrique et le taekwondo, c'est une histoire d'amour, puisque samedi, le Nigérien Abdoul Razak Issoufou a certes été battu en finale par l'Azéri Radik Isayev dans la catégorie des +80kg, il est rentré avec la médaille d'argent, le meilleur résultat du Niger aux Jeux Olympiques.

Mo Farah fait le doublé

En athlétisme aussi, on a vu de belles choses, et notamment la médaille d'argent de Francine Niyonsaba sur 800m, samedi. La Burundaise qui a bouclé la distance en 1min56sec49", soit une seconde de moins que la Sud-Africaine Caster Semenya, championne olympique. La veille, Vivian Cheruiyot s'était imposée sur le 5000m. Âgée de 32 ans, la Kenyane a fini la course en 14min26sec17", et a donc amélioré le record olympique de 14 secondes, un record qui était détenu par la Roumaine Gabriela Szabo depuis les Jeux Olympiques de Sydney, en 2000. Vivian Cheruiyot termine devant sa compatriote Hellen Obiri et l'Ethiopienne Almaz Ayana.

Chez les hommes, Mo Farah a remporté le 5000m en 13min03sec30", et réalise ainsi le doublé 5000-10000m. C'est la deuxième fois que le Britannique d'origine somalienne réalise ce doublé. Il rejoint au palmarès le Finlandais Lasse Viren, qui avait remporté ces deux épreuves aux Jeux Olympiques de Munich (1972) et de Montréal (1976).

Le message de Feyisa Lilesa

A noter également la médaille d'argent de Julius Yego en javelot. Le Kenyan qui a réalisé un seul lancer, de 88m, puisqu'il s'est blessé par la suite. Un lancer qui lui a permis de décrocher la deuxième place, derrière l'Allemand Thomas Röhler, qui lui a lancé à 90m.

Enfin, c'est Eliud Kipchoge qui a remporté le marathon chez les hommes. Le Kenyan a parcouru les 42,195km en 2h08min44sec et a terminé avec 1min10sec d'avance sur son premier concurrent, Feyisa Lilesa. L'Ethiopien qui à la fin de sa course a réalisé un geste assez particulier: il a croisé ses bras au-dessus de sa tête. Un geste qu'il a expliqué ensuite en conférence de presse: "C'est un signe de soutien aux manifestants qui sont tués par le gouvernement de mon pays. Ils font le même signe là-bas. Je voulais montrer que je n'étais pas d'accord avec ce qui se passe, j'ai des proches et des amis en prison. Le gouvernement tue mon peuple, les Oromos, des gens sans ressource." Interrogé sur les conséquences d'un tel geste à son retour à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, Feyisa Lilesa s'est montré fataliste: "Des risques ? Peut-être que je vais être tué, peut-être que je vais être mis en prison, retenu à l'aéroport, ou obligé de partir dans un autre pays". Applaudi en conférence de presse, le coureur éthiopien a renouvelé son geste pendant une trentaine de secondes. Bien que Feyisa Lilesa ait brisé la charte olympique en parlant de politique, Thomas Bach, le président du Comité international Olympique, ne lui en a pas tenu rigueur.

Triple triple pour Usain Bolt, le Brésil champion olympique de football

Dans les principaux résultats du weekend, Usain Bolt a réalisé son fameux "triple-triple", puisque le Jamaïcain et ses compatriotes se sont imposés dans le relais 4x100m. Troisième médaille d'or pour Usain Bolt après celles du 100 et du 200m, la 9ème au total aux Jeux Olympiques (remportées sur les mêmes épreuves). Usain Bolt qui a d'ores et déjà annoncé qu'il ne courrait plus aux JO.

En basketball, les Américaines ont réalisé le doublé, puisque les filles se sont imposées 101 à 72 face aux Espagnoles, tandis que les garçons ont dominé les Serbes 96 à 66. En handball, la France a échoué deux fois en finale: les filles ont perdu 22-19 face à la Russie tandis que les garçons se sont inclinés 28-26 face au Danemark, et ne réalisent donc pas le triplé aux Jeux Olympiques.

En football, chez les dames, l'Allemagne a remporté l'or en battant la Suède deux buts à un. Les Allemandes qui attendaient que leurs homologues masculins en fassent de même: seulement, ils se sont inclinés aux tirs au but face au Brésil. Les Brésiliens qui voulaient absolument ce titre, en particulier Neymar, auteur du tir au but décisif. Vainqueurs du Honduras 3-2, les Nigérians repartent avec le bronze.

La médaille d'or du Brésil en football à laquelle vient s'ajouter celle du volleyball: les Brésiliens se sont imposés 3 sets à 0 face à l'Italie et sont sacrés pour la troisième fois de leur histoire. Enfin, en boxe, la belle histoire nous vient de France. Chez les filles, dans la catégorie des poids légers, c'est Estelle Mossely qui a remporté la médaille d'or. Le lendemain, son petit ami, Tony Yoka, le fils d'un boxeur congolais, a remporté lui aussi la récompense suprême, dans la catégorie des poids lourds.

Au classement des médailles, les Etats-Unis finissent premiers avec 121 médailles, dont 46 en or. Deuxième, la Grande-Bretagne, avec 67 médailles, dont 27 en or. La Chine complète le podium avec 70 médailles dont 26 en or. La Russie, elle, est 4ème, avec 19 médailles d'or sur les 56 qu'elles a remportées. Pays organisateur, le Brésil termine 13ème, avec 19 médailles: 7 en or, 6 en argent et 6 en bronze.

Le Kenya, meilleur pays africain

Du côté des pays africains, le Kenya est le mieux classé: il termine 15ème avec 13 médailles: 6 en or, 6 en argent, 1 en bronze. L'Afrique du Sud est 30ème avec 2 médailles d'or sur les 10 qu'elles a glanées. L'Ethiopie est 44ème, avec 8 médailles dont une seule en or.

Au total, les nations africaines auront remporté 45 médailles, un record. Néanmoins, à elles toutes, elles ne comptent que 10 médailles d'or, soit trois de moins que lors des JO de Pékin en 2008.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !