1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

31èmes Journées de l'Eglise protestante allemande

Parallèlement au G8 de Heiligendamm s’ouvrent à Cologne les 31èmes Journées de l’Eglise protestante allemande avec comme slogan : « vivante, énergique et plus tranchante », autant d’adjectifs qui qualifient la Parole de Dieu. Les 100 000 participants vont se pencher sur les conséquences de la mondialisation.

Le logo des 31èmes Journées de l'Eglise protestante

Le logo des 31èmes Journées de l'Eglise protestante

L’engagement du chrétien dans le monde et la société. C’est le leitmotiv des Journées de l’Eglise protestante depuis leur création après la seconde guerre mondiale. Il s’agissait à l’époque d’éveiller les consciences afin que le nazisme ne se reproduise plus jamais dans un pays chrétien. Rien d’étonnant donc à ce que la mondialisation soit cette année au cœur des débats, la mondialisation ou plutôt ses conséquences néfastes, comme l’explique le président de l’Eglise évangélique de Rhénanie, Nikolaus Schneider :

« Je crois que nos idées doivent alerter l’opinion car nous ne pouvons pas continuer à vivre dans un monde où, alors que l’on dispose des moyens nécessaires pour que tout le monde mange à sa faim, plus de 800 millions de personnes sont menacées de famine et où 10 000 enfants meurent tous les jours alors que cela pourrait être évité. Ce sont des états de fait scandaleux qu’une telle société ne peut pas se permettre, car il existe d’autres possibilités. »

Au cours des 3000 manifestations prévues, du débat au spectacle en passant par le podium de discussion, les participants vont donc réfléchir aux moyens de bâtir un monde plus juste et plus respectueux de la dignité humaine. Et tout comme les altermondialistes réunis au contre-sommet à Rostock, ils espèrent bien que leurs messages parviendront aux oreilles des dirigeants des huit pays les plus riches du monde. Nikolaus Schneider :

„Je pars du principe que nos appels seront entendus. Après, savoir quelle influence ils auront véritablement sur les négociations, c’est un autre problème. Mais ils seront entendus, j’en suis persuadé car derrière la barrière de Heiligendamm, il y a des gens qui se considèrent comme des chrétiens ou du moins qui ont un lien avec la religion et donc ils seront attentifs à ce que nous dirons ici à Cologne. »

Autres thèmes abordés au cours de ces 31èmes Journées qui durent jusqu’à dimanche : le rapport à l’islam, la foi chrétienne et la spiritualité.

  • Date 06.06.2007
  • Auteur Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kT
  • Date 06.06.2007
  • Auteur Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kT