1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Learning by Ear

3ème prix : Une vie positive – le combat d’un jeune couple contre le VIH-Sida

Les auteurs de cette histoire sont des enfants et des adolescents, membres du groupe « Zvandiri Youth Advocacy Team » à Harare, au Zimbabwe.

Zvandiri Youth Advocacy Teams

Zvandiri Youth Advocacy Team

Tatenda est un jeune homme de 18 ans qui vient d’un milieu défavorisé. Il est amoureux de Rufaro, une fille issue d’une famille affluente. Malgré leur différence quant à leurs origines sociales, une histoire d’amour commence entre les deux. Lorsque Rufaro se rend compte qu’elle est peut-être enceinte, elle essaie de parler à ses parents, mais ceux-ci la chassent de la maison. La jeune fille va vivre chez Tatenda, mais cette situation la rend très malheureuse. Elle tente de mettre fin à ses jours et on l’emmène à l’hôpital. Mais Rufaro n’a pas de quoi payer les frais médicaux et ses parents refusent de lui donner de l’argent. Tatenda veut l’aider et fait tout pour emprunter la somme nécessaire.

Loyce Maturu, du groupe « Zvandiri Youth Advocacy Team », qui s'engage pour les séropositifs

Loyce Maturu, du groupe « Zvandiri Youth Advocacy Team », qui s'engage pour les séropositifs

L’heure de la vérité

A l’hôpital, Rufaro avoue à son petit ami qu’elle pense être enceinte. Outre le test de grossesse, les médecins la soumette à un test de dépistage du VIH. Tous les deux s'avèrent positifs. Tatenda se fait tester lui aussi et là encore, le résultat est positif. Les deux jeunes gens commencent un traitement d’antirétroviraux. Mais le jeune couple doit aussi faire face à de nombreuses difficultés au quotidien : Rufaro est malmenée par ses camarades à l’école et tous ceux à qui Tatenda avait emprunté de l’argent exigent d’être remboursés sans délai. De plus, les voisins sont choqués de voir les deux jeunes adultes vivre ensemble sans être mariés, c’est un tabou dans leur culture.

Comment s’en sortir ?

Tous les deux traversent une phase difficile et avec le stress, ils ne prennent pas leurs médicaments régulièrement. Ils tombent malades et doivent être hospitalisés. A l’hôpital, on accepte de les soigner à condition qu’ils adhèrent à un groupe de soutien pour les jeunes séropositifs. Ils y rencontrent d’autres personnes de leur âge qui connaissent les mêmes problèmes et qui eux aussi se sentent stigmatisés et rejetés par la société. Au cours des réunions hebdomadaires, Rufaro et Tatenda peuvent parler de leurs soucis et reprendre confiance en eux. Rufaro décide de mener sa grossesse à terme et reçoit des conseils pour éviter de transmettre le virus du VIH à son enfant. Une fois le bébé venu au monde, la jeune femme reçoit un grand soutien du centre de santé. Au bout de deux mois, on effectue un test de dépistage sur le bébé. Et à la grande joie des parents, le test est négatif !

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !