20 ans du Traité d′unification | Allemagne | DW | 31.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

20 ans du Traité d'unification

Après avoir fêté le 9 novembre 2009 les 20 ans de la chute du mur de Berlin, l’Allemagne célèbre le vingtième anniversaire du traité qui a scellé l'unification des deux Allemagnes.

default

Célébration de l'unité devant la Porte de Brandebourg

Les implications de ce Traité d'unification sont nombreuses : les anciennes régions de l’Est sont désormais soumises à la Loi fondamentale, la constitution allemande mentionne dans son préambule l’intégration des nouveaux Länder. Avec le rattachement des anciennes régions de RDA à la RFA, la République fédérale d'Allemagne, le 3 octobre devient le jour de fête nationale

Deutschland Geschichte Berlin Mauer Berlin Dreilinden

L'Allemagne avait déjà célébré les 20 ans de la chute du Mur de Berlin le 9 novembre 2009

Vingt ans après, la Réunification en question

Il est par ailleurs stipulé que Bonn perde son statut de capitale au profit de la ville de Berlin, capitale historique du pays et symbole de la séparation. L’Allemagne de l’Ouest prend également en charge les richesses et les dettes de l’ancienne RDA. Mais même 20 ans après cette réunification, la question du «Einigungsvertrag" et la manière dont s’est passée la réunification continuent de susciter la controverse. Bon nombre d'Allemands de l'Est sont d'avis qu’il ne s’agissait pas véritablement d’une réunification de deux parties mais plutôt d’une intégration de l’ancienne RDA à l'Allemagne de l'Ouest.

Merkel in Estland Merkel kritisiert Entscheidung Medwedews

La chancelière Angela Merkel est originaire de l'ex-Allemagne de l'Est

Werner Schulz est membre du parti écologique allemand. Il a voté, à l’époque contre le Traité d'unification :

«La question de la réunification a suscité chez moi des sentiments mitigés. D’un côté, j’étais très heureux de voir l’Allemagne réunifiée mais de l’autre le contrat d'unification me semblait n'être qu'une solution partiellement satisfaisante.»

Werner Schulz regrette en effet la pression et surtout l’empressement avec lequel le texte a été voté. Et pourtant, malgré les réserves exprimées ici et là, il s’agit là d’un document historique pour l’Allemagne. Et la fête était au rendez-vous dans la capitale, avec un discours prononcé par le symbole même de l’ancienne séparation allemande, la chancelière Angela Merkel originaire de l’Allemagne de l’Est.

Auteur: Sylvie Ernoult
Edition: Fréjus Quenum / CD