1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

16 milliards d'euros pour les réfugiés

Les journaux allemands s'intéressent aux les milliards d'euros destinés à faire face à l'afflux de réfugiés en Allemagne.

Un camp de réfugiés syriens à Dortmund, dans l'ouest de l'Allemagne

Un camp de réfugiés syriens à Dortmund, dans l'ouest de l'Allemagne

Jusqu'à 16 milliards d'euros, c'est le montant qu'auront besoin les Länder et les communes qui font face en ce moment à un nombre croissant de demandeurs d'asile souligne le journal, Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon un sondage réalisé par la FAZ, en collaboration avec le ministère allemand en charge des flux migratoires, ces chiffres signifient aussi que les municipalités concernées devraient déboursés deux fois, voire trois fois plus d'argent que l'an dernier.

Du personnel dans les maisons de retraite

Dans une interview accordée à la FAZ, le ministre-président de Bade-Wurtenberg assure cependant que pour une meilleure politique de gestion de réfugiés, ces milliards d'euros mobilisés ne serviront pas à grand-chose si les réfugiés ne bénéficient pas d'un programme de formation et d'insertion sociale qui permet aux communes de résorber le chômage dans des secteurs qui en ont largement besoin. C'est le cas par exemple des maisons de retraite qui peuvent recruter plus d'assistants infirmiers. Bref, du personnel certes moyennement qualifié, mais du personnel nécessaire. Le plus simple serait évidement d'embaucher des réfugiés en provenance des Balkans - en raison de leur maîtrise de la langue allemande, poursuit le ministre-président qui souhaite restreindre toutefois le corridor de réfugiés économiques.

Les réfugiés victimes d'actes xénophobes

C'est vrai que les demandeurs d'asile ne sont pas toujours les bienvenus ici, en Allemagne. Dimanche, un foyer des réfugiés implanté dans la région de Brandebourg a été attaqué par des inconnus. C es derniers ont tenté de l'incendier. Heureusement, aucun des habitants n'a été blessé, rapporte le journal.

Winfried Kretschmann, le ministre-président de Bade-Wurtenberg, qui a accueilli le sommet de Stuttgart sur les réfugiés

Winfried Kretschmann, le ministre-président de Bade-Wurtenberg, qui a accueilli le sommet de Stuttgart sur les réfugiés

Pour le quotidien bavarois, Süddeutsche Zeitung, il faut plus de moyens financiers aux Länder et aux communes pour faire face au nombre galopant de personnes qui tentent chaque jour de gagner l'Allemagne. Le journal estime d'ailleurs que l'armée allemande doit aussi aider à la gestion de ce flux important de réfugiés. La Bundeswehr a déjà mis à disposition huit casernes pour plus de 3. 500 réfugiés. Pour sa part, et toujours selon le journal de la Süddeutsche Zeitung, la chancelière allemande Angela Merkel a aussi donné son accord pour le virement d'un milliard d'euro en faveur des réfugiés dans les 16 Länder qui forment l'Etat fédéral.

Berlin voit d'un mauvais œil le regain de violence la Turque et le PKK

Après une série de frappes aériennes turques sur des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, Angela Merkel a immédiatement exhorté dimanche son homologue turc, Ahmet Davutoglu, à ne pas abandonner le processus de paix avec les Kurdes. Angela Merkel a certes assuré "de la solidarité et du soutien de l'Allemagne dans la lutte contre le terrorisme", à Ankara. Cependant, Berlin n'a pas manqué de rappeler "le principe de proportionnalité" dans la réponse aux attaques souligne la Tageszeitung de Berlin, qui cite le porte-parole de la chancelière.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !