Être bien informé, un premier pas vers l′Europe | Destination Europe | DW | 08.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Destination Europe

Être bien informé, un premier pas vers l'Europe

Le chemin vers l'Europe est souvent semé d'obstacles. Pour les surmonter, la première étape est celle de l'information. Formalités, visas, bourses d'études... Autant d'aspects qu'il faut connaître.

default

Le flux des candidats à l'exil ne faiblit pas

Premier exemple : les frais de visa. Pour entrer sur l'un des territoires de la zone Schengen, y compris en Allemagne, vous devez obtenir un visa qui coûte 60 euros. Certaines personnes sont dispensées de ces frais : les étudiants, les professeurs et les scientifiques qui voyagent pour étudier ou mener leurs recherches, les jeunes de moins de 25 ans qui veulent participer à des séminaires, des évènements sportifs ou culturels ainsi que les proches parents de citoyens européens.

Afrikanische Studenten in Deutschland Universität Aussicht auf bessere Bildungschancen

Les universités allemandes attirent chaque année des dizaines de milliers d'étudiants étrangers

Chaque année, un demi-million de jeunes gens venus du monde entier arrivent en Europe pour y suivre des études universitaires. La moitié d'entre eux vont en Grande-Bretagne, la France arrive en seconde position, suivie de l'Italie et de l'Allemagne, qui accueillent à elles deux quelque 30.000 nouveaux étudiants par an.

Toutefois, les étudiants doivent apporter la preuve qu'ils ont les moyens de vivre en Europe. Ceux qui ne possèdent pas un compte en banque suffisamment rempli ou n'ont pas des parents ou amis suffisamment aisés en Europe doivent demander une bourse d'études. Parmi les nombreux organismes qui délivrent ces bourses : l'Office allemand d'échanges universitaires, le DAAD, qui a accordé l'année dernière des allocations à environ 6.500 étudiants venus d'Afrique, du Proche et du Moyen-Orient.

Antrag auf Erteilung eines Schengen-Visum Verschiedene Wege der Migration

Avec un visa Schengen, on peut voyager dans presque toute l'Union européenne

Stagiaire ou au pair

Ou peut-être préférez-vous passer un an dans un pays européen et y exercer un travail au salaire modeste ? Dans ce cas, contactez une agence au pair ou une organisation non gouvernementale qui proposent des offres de stages de plusieurs mois. En Allemagne, par exemple, le nouveau Service fédéral volontaire ("Bundesfreiwilligendienst") ne s'adresse pas seulement aux citoyens allemands mais aussi aux étrangers.

Personne ne sait exactement combien sont ceux qui arrivent en Europe sans visa légal. On dispose seulement d'estimations approximatives sur le nombre de clandestins qui étaient présents dans les pays de l'Union européenne en 2005, à savoir entre 2,8 et 6 millions. Ce chiffre comprend les migrants arrivés avec un permis de séjour en règle et qui sont restés au-delà de la date d'expiration.

Auteur : Klaus Dahmann
Edition : Anne-Julie Martin

Liens

Audios et vidéos sur le sujet