Étudier à Leipzig : vent de fraîcheur dans une vieille ville universitaire | Allemagne | DW | 11.11.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Étudier à Leipzig : vent de fraîcheur dans une vieille ville universitaire

Leipzig est l’une des plus grandes villes universitaires de l’Est de l’Allemagne. Âgée de 600 ans, l’Alma Mater Lipsiensis est la deuxième plus vieille université du pays.

L'université porte encore la marque de son passé socialiste avec l'imposant monument à Karl-Marx.

L'université porte encore la marque de son passé socialiste avec l'imposant monument à Karl-Marx.

A Leipzig, près d’un habitant sur quinze est étudiant. Avec un tel quota, la ville peut se vanter de sa jeunesse et de sa fraîcheur. La plupart des futurs diplômés étudient à l’université, qui compte au total 14 facultés. Comme elle est très réputée, elle est littéralement prise d’assaut, surtout dans les filières les plus populaires que sont la médecine, les sciences sociales et économiques et le sport. Néanmoins, on n’est pas obligé d’étudier à l’université quand on est à Leipzig : la ville compte en effet six autres grandes écoles, les plus connues étant la HGB – Hochschule für Grafik und Buchkunst (Ecole supérieure de graphisme et d’imprimerie) et la Hochschule für Musik und Theater « Felix Mendelssohn-Bartholdy » (conservatoire supérieur de musique et de théâtre).

Vieux bouquins et recherche moderne

L'université de Leipzig et la Place Auguste vers 1890-1900 (photochrome).

L'université de Leipzig et la Place Auguste vers 1890-1900 (photochrome).

Leipzig est l’une des plus grandes villes universitaires à l’Est de l’Allemagne. L’Alma Mater Lipsiensis, l’université de Leipzig, est une vieille dame, très vieille même. Agée de 600 ans, elle est la deuxième plus vieille université d’Allemagne. Seule l’université de Heidelberg la coiffe au poteau avec seulement 34 ans de plus. Le campus est situé au beau milieu de la ville, à deux pas de l’Augustplatz avec son opéra et son Gewandhaus.

Des dizaines d’instituts de recherche de réputation internationale se sont installés ces dernières années à Leipzig, parmi lesquels le célèbre Max-Planck-Institut, le Zentrum für Umweltforschung (centre de recherche sur l’environnement) et le Fraunhofer Institut. Leipzig est donc la ville idéale pour faire un stage dans le domaine de la recherche. La bibliothèque nationale de Leipzig est également un endroit d’exception puisqu’elle renferme l’une des plus grandes collections de littérature allemande et germanophone ; on y trouve au moins un exemplaire de chaque ouvrage paru depuis 1913 !

Bienvenue aux étrangers

Reconstitution de vestiges grecs au musée antique de l'université de Leipzig.

Reconstitution de vestiges grecs au musée antique de l'université de Leipzig.

Plus de 3 000 étudiants du monde entier s’inscrivent chaque année dans les grandes écoles de Leipzig. Beaucoup d’entre eux viennent par l’intermédiaire des programmes d’échange du DAAD, l’office allemand d’échanges universitaires, tels que Sokrates ou Erasmus et passent généralement une année dans la ville. Les filières les plus prisées parmi les étudiants étrangers sont l’informatique, les sciences économiques et l’allemand langue étrangère. Leipzig est également réputée pour ses filières linguistiques, de l‘arabe au chinois, en passant par le japonais. En cas de problème ou de questions, les étudiants peuvent s’adresser aux Studentenrat (conseil des étudiants) ou à l’Akademisches Auslandsamt (le service international de l’université). Et il y a même une association qui fonctionne grâce à des dons pour venir en aide aux étudiants en difficultés financières.

Siesta et fiesta

Pas le temps de s'ennuyer pour ces étudiants venus de loin...

Pas le temps de s'ennuyer pour ces étudiants venus de loin...

La plupart des étudiants étrangers habitent dans une des résidences universitaires proches du centre-ville et se retrouvent régulièrement autour d’un verre pour discuter de leurs problèmes ou de l’évolution de leurs études. Ces « Stammtische » sont également l’occasion de faire la fête. Une fois par an, le Studentenrat organise une semaine internationale des étudiants, en coopération avec l’Akademisches Auslandsamt et une dizaine d’associations culturelles de Leipzig. Pendant la « Internationale Studentische Woche », le restaurant universitaire propose des menus de tous les coins du monde et la ville organise des fêtes, des concerts et des expositions internationales.

Auteur : Ronny Arnold

Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens