Élections régionales en Rhénanie : un test pour Berlin | Allemagne | DW | 11.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Élections régionales en Rhénanie : un test pour Berlin

La Rhénanie du Nord-Westphalie s'apprête à voter, dimanche, pour un scrutin régional anticipé. Une élection très suivie à Berlin car selon un adage, "quand la Rhénanie éternue, Berlin s'enrhume".

Wahl in NRW - Symbolbild für Banner

Wahl in NRW

Dimanche, Hannelore Kraft, l'actuelle responsable sociale-démocrate de la région, affrontera le poulain de la chancelière Angela Merkel, Norbert Röttgen. Le conservateur se verrait bien ministre-président de la région la plus peuplée d'Allemagne. Et il peut compter sur le soutien d'Angela Merkel lors de cette joute électorale. Sauf que ce scrutin anticipé vient chambouler le plan de carrière de celui qui voudrait bien, un jour, succéder à la chancelière. S'il est prêt à s'installer aux commandes de la Rhénanie du Nord-Westphalie, la perspective de se retrouver chef de l'opposition régionale est moins attirante.

Hannelore Kraft et Norbert Röttgen briguent tous les deux le fauteuil de ministre-président

Hannelore Kraft et Norbert Röttgen briguent tous les deux le fauteuil de ministre-président

Les sociaux-démocrates en tête des sondages

Or, selon les derniers sondages, Nobert Röttgen part perdant dans ces futures éléctions. Une défaite qui aurait des conséquences pour le parti d'Angela Merkel, la CDU, mais aussi pour la chancelière elle-même. En face, la candidate sortante du parti social-démocrate, le SPD, est créditée d'un bon score. Hannelore Kraft dirige l'État régional depuis 2010 avec les Verts. Mais les deux partis n'ont pas la majorité au Parlement. Elle compte sur cette élection pour renforcer son assise. Si les résultats sont à la hauteur des attentes, dimanche, le SPD aurait alors de bonnes cartes pour regagner le pouvoir également à Berlin.

Les Pirates pourraient réussir à obtenir plus de 5% des voix

Les Pirates pourraient réussir à obtenir plus de 5% des voix

Les Pirates à l'assaut du parlement

De son côté, le parti libéral risque de tomber très bas lors de ces élections. Le FDP, qui a déjà perdu dans d'autres scrutins régionaux, est crédité seulement de 2% des intentions de vote. Le dernier né de l'échiquier politique national, le parti des Pirates, a en revanche le vent en poupe. On lui prédit même une entrée au parlement régional, même s'il fait l'objet de plusieurs critiques, notamment sur son programme de société. Le succès des pirates ces derniers mois a surpris tout le monde et ces derniers s'affichent comme un élément perturbateur sur la scène politique allemande, comme avait réussi à le faire le parti des Verts dans les années 70. S'il réussit, comme le parti d'extrême-gauche Die Linke, à atteindre dimanche les 5% de voix nécessaires, le parlement régional risque fort de compter désormais six groupes parlementaires.

Auteur : Bob Barry
Edition : Anne Le Touzé

Dans Allemagne Magazine