1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Élections prévues en Libye

Les Libyens sont appelés à élire, le 20 février prochain, leur assemblée constituante. Composée de 60 personnes, cette assemblée aura la lourde tâche de proposer une nouvelle constitution d'ici les prochains mois.

Les prochaines élections en Libye doivent se tenir le 20 février prochain

Les prochaines élections en Libye doivent se tenir le 20 février prochain

D'abord annoncée pour novembre 2013, l'élection avait été repoussée à cause du manque d'intérêt qu'elle suscitait. Seuls 1,7 million de Libyens se sont enregistrés contre plus de 2,8 millions pour l'élection du congrès en juillet 2012. Pire encore, les Amazighs, ethnie berbère vivant au nord-ouest de la Libye, ne présentent aucun candidat alors que deux sièges leur sont réservés. Ils exigent des assurances préalables quant à l'inscription de leurs droits dans la constitution.

Maurad Blal regrette cette décision. Candidat au comité des 60 dans le district de Tripoli, il est marié à une Amazigh :

« J'ai beaucoup d'amis amazigh. Je pense qu'ils font une erreur. Ils doivent proposer des candidats pour le comité des 60. »

D'autres voix s'élèvent face aux critères de candidature qui n'exigent aucun diplôme spécifique. Mohamed Tumi est avocat. S'il espère que ses connaissances en droit lui permettront d'être élu, il estime que la diversité des profils dans l'assemblée ne sera pas un problème :

« Il n'est pas nécessaire que les 60 connaissent la loi, le droit constitutionnel et autres. Le règlement du comité des 60 donne le droit de nommer d'autres personnes et d'être assisté et aidé par des organisations internationales comme les Nations unies ou d'autres professeurs de droit constitutionnel venus du monde entier. »

Lubna Muntasser est professeure d'anglais et n'a que peu de notion en droit. Cela n'empêche pas la candidate d'imaginer la future constitution libyenne :

« J'insiste vraiment et j'appelle à une constitution très détaillée. Nous n'avons pas besoin d'articles fourre-tout que chacun interprète comme il veut, mais plutôt du modèle tunisien. J'apprécie aussi beaucoup la constitution égyptienne. »

Le Congrès général espère que la constitution sera ratifiée par réferendum d'ici cet été. De nouvelles élections générales doivent suivre.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !