1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Ça chauffe entre le Burundi et le Rwanda

Les relations diplomatiques déjà tendues entre le Burundi et le Rwanda sont dans une mauvaise passe après la mort en prison à Bujumbura de Jacques Bihozagara, un ex-ministre rwandais.

Écouter l'audio 02:01

"Nous sommes là sans documents légaux pour la plupart" (un ressortissant rwandais au Burundi)

Jacques Bihozagara, ex-ministre, et ancien ambassadeur en Belgique et en France, avait été arrêté le 4 décembre 2015 par le Service national de renseignement (SNR) - un service qui dépend directement du président Pierre Nkurunziza - qui le soupçonnait "de travailler pour les renseignements de son pays". Sa mort a été confirmée par un agent de l'administration pénitentiaire du Burundi et par un cadre du ministère des Affaires étrangères du Rwanda. "Nous sommes bouleversé par cette nouvelle qui vient de nous être confirmée", a-t-il déclaré. "Notre ressortissant était détenu illégalement, sans jugement, (...) nous demandons aux autorités burundaises de faire la lumière sur cette mort subite car elle suscite beaucoup de questions", a-t-il exigé.

Vivre en clandestinité

Depuis plusieurs mois, Bujumbura accuse Kigali de loger les putschistes et de former les rebelles. Depuis un mois, le Burundi organisait des manifestations contre le Rwanda et son président Paul Kagame. Les grèves sont maintenant suspendues, mais les déplacements vers le Rwanda ne sont pas toujours aisés. Les ressortissants rwandais vivant au Burundi sont obligés de vivre dans la clandestinité. Vous poouvez écouter le reportage de notre correspondant sur place, Antéditeste Niragira en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !