1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

À Sikasso, trop d'attente pour les familles des victimes

Au Mali, le procès du général Sanogo et de ses coaccusés est une nouvelle fois reporté à mercredi à cause des avocats de la défense. Les familles des victimes n'en peuvent plus d'attendre.

Écouter l'audio 02:03

Les avocats des familles leur disent d'être patientes

Au Mali, le procès du général Sanogo et de ses coaccusés devait reprendre ce lundi, mais les avocats de la défense ont estimé n'avoir pas eu gain de cause auprès du président du tribunal. Une technique de ralentissement qui commence à agacer les familles de victimes qui ont fait le déplacement jusqu'à Sikasso, à 400 km de la capitale, pour suivre le procès. Comme Cisse Fadimata Welegueme, l'une des représentantes des familles des victimes, qui a fait le déplacement de Bamako à Sikasso. Cette femme commence à sentir le poids de l'attente du procès qui tarde à rentrer dans le vif du sujet. En plus du poids financier, du coût de l'hébergement et de la restauration, Fadimata a du mal à supporter les zèles de la partie de la défense.

Écoutez le reportage de notre correspondant, Baba Ahmed.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !