1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

À Bangui, les milices font leur loi

En Centrafrique, il y a eu au moins 5 morts dans le quartier PK 5 de Bangui dans une opération contre un "chef de groupe d'auto-défense". Ces milices sont devenues un véritable casse-tête pour les autorités.

Écouter l'audio 02:13

"Les autorités gouvernementales appellent au calme"

En Centrafrique, la restructuration des groupes d’auto-défense inquiète, particulièrement dans le quartier de PK5, dans le 3ème arrondissement de Bangui. Ce secteur avait retrouvé progressivement un calme relatif, mais les groupes d’autodéfense, des sortes de milices de citoyens armés censés favoriser la libre-circulation des biens et des personnes, y font parfois régner la terreur. Les affrontements entre bandes et forces de l'ordre ne sont pas rares, ainsi que les vols. Le cas le plus récent est celui de Youssouf Sy dit "BIG MAN", accusé d’entretenir les violences dans le quartier. Il a été tué lors d'une opération des sécurité. Mais des civils ont aussi été tués: deux passants et un pasteur. 

À la suite de cette opération, le Coordonnateur humanitaire par intérim en République centrafricaine a condamné l'incursion d’éléments armés dans un centre de santé pour y tuer des blessés. C’est le deuxième incident qui s’est produit, en moins de quatre jours, dans cette structure sanitaire. Le représentant de l'OMS a appelé au respect du droit humanitaire.  

Écoutez le reportage de notre correspondant Jeff Murphy Barès en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !