1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

À Bangui, colère contre la justice française

La non-inculpation des six soldats français de la force Sangaris entendus suite à des allégations de viols de mineurs centrafricains ne passe pas, d'autant que c'est la justice française qui s'est chargée du dossier.

Écouter l'audio 02:16

L’affaire ne s’arrêtera pas là, à en croire Me Bruno Hyacinthe Gbiegba

Banguissois de tous bords, activistes des droits humains ou avocats: l'incompréhension domine après la décision des juges d'instruction français, mardi 3 janvier, de ne pas mettre en examen les soldats accusés de viols sur des mineurs centrafricains. Six militaires, tous membres de la force Sangaris et déployés en Centrafrique au cours de l'année 2014 avaient été entendus. Le dossier n'est pas tout à fait clos, puisqu'il reste à attendre une décision définitive du juge qui en a la charge; mais faute de personnes mises en examen, le non-lieu paraît probable. Alors à Bangui, la colère gronde déjà - écoutez le reportage de Jeff Murphy Barès en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !